Troisième Dimanche du Carême

Prenons ce temps en communion les uns avec les autres. Nous jeûnons d’Eucharisties. C’est certainement difficile pour la plupart d’entre nous. Une épreuve de carême qu’on pourrait offrir à une intention de prière.

Je vous propose de prier ce chant en lien avec les lectures dominicales

Lectures de ce Dimanche

Les lectures de ce 3ème dimanche du Carême nous appellent, en ce temps difficile, à puiser à la source, à chercher une autre « eau », donner un sens nouveau et un nouvel horizon à notre vie. Autrement dit, à vivre un beau chemin de guérison de nous-mêmes, du monde lui-même et du temps en soi. 

Frères et sœurs, ne mettons pas le Seigneur à l’épreuve car il n’a rien à voir avec tout le mal qui se déchaîne dans le monde. Dieu a créé l’homme libre, par amour il l’a créé, par son don de soi, il lui a donné la vie et l’a sauvé. Au milieu de l’épreuve que nous vivons aujourd’hui, Dieu veut nous rencontrer pour nous proposer à l’exemple de la Samaritaine l’eau vive qui donne la vie éternelle. Il nous appelle à purifier et à libérer notre cœur, à le rendre plus disponible au Christ, à sa parole en vue d’un discernement en conscience éclairée. 

Dieu tire toujours du bien à travers le mal. Que ce COVID-19 puisse nous aider à faire un retour sur nous même, à nous retirer d’un mode de vie consumériste et agité. Voilà que ce carême nous a fait entrer dans la Passion du Christ avant son temps. Il nous invite à méditer la force de la croix sur le mont du Golgotha avec les souffrants, les mourants, les contaminés, les faibles, les malheureux. 

Demandons à Jésus de réconforter notre foi pour oser le regarder en tant Dieu crucifié, mort et ressuscité. Un Dieu qui sur la croix a fait couler l’eau vive et le sang qui nous sauve et nous fait plonger dans la vie divine. Tirons bénéfice de ce moment difficile en multipliant notre adoration du Seigneur livré pour nous en venant adorer le Saint Sacrement. (Il sera exposé dans l’église aux heures des eucharisties). Il est vrai que nous jeunons des Eucharisties et nous peinons tous mais n’oublions pas que Jésus lui-même, dans cet évangile de la samaritaine, nous appelle à « adorer le Père en esprit et en vérité ». En ce temps difficile, rassurons-nous et pensons que la communion peut se faire dans le cœur aussi car Dieu se donne à nous partout où nous sommes, il nous rejoint là où nous sommes, dans notre travail, notre maison, l’école, la crèche, l’hôpital, le home etc. afin de redécouvrir le sens de l’éternité qu’il veut nous partager afin de ne pas tomber dans le désespoir face aux épreuves et à la souffrance qui existent dans le monde actuel. 

Fortifions donc notre rencontre personnelle avec Jésus dans la prière surtout et dialoguons avec lui afin qu’il envoie en nous sa lumière comme nous n’avons pas la possibilité de le communier dans son Corps et son Sang. 

Que le Seigneur vous bénisse tous et vous garde en bonne santé.

Père Fadi, votre serviteur

Si vous avez une intention de prière, vous pouvez l’ajouter en commentaire. Prions les uns pour les autres!

3 Replies to “Troisième Dimanche du Carême”

  1. Prions le Seigneur afin d’envoyer son Esprit pour renouveler la face de la terre.

  2. Pour Kevin, Barbara, Chloé, pour toutes les personnes malades. Que le Seigneur les aide et que cette épreuve soit pour eux une occasion de Le rencontrer.

  3. Pour ce jeune père de famille qui n’ a pas supporté suite à sa maladie son lourd traitement.
    Pour toutes les personnes malades et leur famille, accompagne-les, Seigneur, pour qu’ils aient la force de retrouver une espérance de vie.