Juin 2019

                      Mot du Père Fadi

Le temps passe vite! Nous voici arrivés au terme de cette année pastorale ou scolaire 2018-2019. Il me vient à l’esprit toutes les actions de grâces que l’Esprit Saint a suscité et permis dans notre paroisse au cours des mois qui viennent de s’écouler. Une action de grâce qui se doublera aussi de mes remerciements à vous tous qui avez collaboré de près ou de loin, en prière ou en acte, à la réussite de notre 50èmeanniversaire de la pose de la première pierre de notre église St-Sébastien.

Ce sera d’abord, une action de grâce avec mention spéciale à Dieu qui a voulu que je devienne curé-serviteur de cette paroisse. Qu’Il soit béni de nous avoir donné la grâce de fêter cette année le jubilé. Il nous apprend que la vraie grandeur c’est de servir :  parce que le plus grand que nous connaissions, Dieu lui-même, nous a servis en Jésus-Christ. Qu’existe-t-il de plus grand que de vivre comme Dieu lui-même ?

Une action de grâce pour le comité du jubilé qui a vu le jour afin de préparer les activités festives. Merci d’avoir donné de votre temps, de votre énergie. Merci d’avoir investi profondément, avec amour et confiance, dans l’achèvement de chaque projet mis en route.

Une action de grâce pour les membres du Conseil de fabrique, de l’Équipe d’Animation Pastorale, de l’Association des Œuvres Paroissiales et desmembres du secrétariat qui veillent au bon fonctionnement du culte, du temporel ainsi qu’à la bonne gestion de la paroisse. Vous avez été invités particulièrement à œuvrer pour le bien de la communauté́.

Une action de grâce pour les différentes chorales avec leurs instrumentistes. Merci de tout cœur pour la fonction liturgique que vous remplissez les dimanches, aux grandes fêtes et lors des funérailles. Vous jouez un rôle très important de guide et de soutien dans notre assemblée. Votre service de la liturgie favorise la participation active des fidèles. Par le chant, vous nous aidez à célébrer le Seigneur dans la joie.

Une action de grâce pour les sacristains et les lecteurs. Merci d’avoir dit oui à l’appel du service de l’Église. Merci pour chaque heure que vous passez près du Seigneur en aidant le prêtre ou en veillant avec soin au bon déroulement des célébrations ou en lisant la Parole de Dieu. Je profite de cette occasion en demandant aux sacristains d’appeler, si besoin au silence dans l’église pour aider les paroissiens à entrer en contact avec Dieu avant la messe.

Une action de grâce tant au groupe decatéchistes accompagnant les enfants qui se préparent au baptême, à la première communion, à la confirmation et bientôt dans le groupe TK’ADO à la Profession de foi qu’aux couples accompagnateurs des adultes dans leur préparation au mariage. Merci pour votre mission d’évangélisation. Vous qui œuvrez à la transmission de la foi, la Vie est semée grâce à vous.

Une action de grâce pour l’équipe d’accompagnement des familles en deuil. Merci pour votre témoignage et votre dévouement dans cet apostolat. Vous êtes le signe de Dieu amour auprès des familles endeuillées. 

Une action de grâce pour les groupes de prières et de partage biblique existant dans leurs diverses dynamiques spirituelles, pour les mouvements chrétiens de laïcs désireux de vivre en équipe leur engagement de baptisés. Une action de grâce aussi pour « Chemin d’Emmaüs » qui s’est créé pour nous aider à approfondir notre foi et àéclairer notre intelligence en vue de comprendre et de vivre la parole de Dieu dans l’Esprit de vérité.

Une action de grâce pour les aumôniers et visiteurs des malades ainsi que pour les membres de la Conférence St Vincent de Paul. Merci d’avoir accepté, jour après jour, de partager vos biens, votre temps et votre prière pour les plus petits, les pauvres, les malades. Vous continuez l’œuvre du Christ fait homme.

Une action de grâce pour l’équipe de la décoration florale. Merci pour votre démarche symbolique en composition florale. Le fleurissement reste avant tout une offrande au Créateur et contribue à la dignité et à la beauté de la célébration.

Une action de grâce aux bénévoles de l’ASBL « Bouchons d’Aide aux Handicapés » qui récoltent les bouchons en plastique, en liège et en matière synthétique. Merci pour toutes vos réalisations de dons et vos aides grâce à la revente de ces bouchons apportés par tous les sympathisants de la cause.

Une action de grâce pour les fidèles paroissiens. Merci pour votre présence, votre prière, votre foi, votre soutien. Vous êtes l’Église, le Corps du Christ Ressuscité et vivant à jamais. Vous êtes le signe de l’alliance de Dieu avec son Église. Merci pour les petites mains qui sont là, discrètement et qui rendent service quand ils en voient la nécessité.

 

À vous toutes et tous, la communauté paroissiale, au nom de son curé-serviteur, tient à vous dire : MERCI!

 

 

Nos peines et nos joiesL’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 1-23.png.

 

 

Funérailles

 

Marie-Paule Nelissen, Alice Guillaume, Jacques Costa, Gisèle Deneef

 

Baptême

 

Anaïs Vanderstede, Jules Byron Eyeffa, Joyce Sarah Eyeffa, 

Adèle Campodonico, Astrid Debacker, Arya Hamuli, Aaron Vander Becken

 

 

Journée du 28 avril 2019

10h30 : Messe d’action de grâce présidée par notre évêque, Monseigneur Jean-Luc Hudsyn, entouré de nos prêtres d’hier, d’aujourd’hui et libres d’obligations pastorales.

12h30 : Repas festif au grand réfectoire du collège Cardinal Mercier. Au menu, de bons petits plats, de la convivialité, beaucoup de bonne humeur et un service en or par les jeunes du Smilodon, la troupe scoute de notre paroisse.

Merci à Monique, Roger et tous ceux et celles qui ont collaboré à la réussite de ce repas.

Qui est l’Esprit Saint ?

Beaucoup de chrétiens ne se sentent pas très à l’aise avec l’Esprit Saint. Il est si mystérieux ! La Bible nous donne à son sujet un tourbillon d’images : le vent, fort et insaisissable ; la source, discrète et fidèle ; le feu chaud et vif ; la colombe aimable et légère ; l’huile qui assouplit et parfume. Mais il reste difficile à saisir, à enfermer dans des concepts. L’Esprit Saint n’est pas une invention récente. Toute la Bible en est remplie, depuis la création jusqu’à l’achèvement, du premier livre, la Genèse, au dernier, l’Apocalypse. Nous allons la parcourir ensemble d’un bout à l’autre.

I. IL A JOUE SON ROLE DANS LA CREATION

Il a participé à la Création : « Au commencement, Dieu créa le ciel et la terre. La terre était informe et vide; les ténèbres couvraient l’abîme, et l’Esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux »(Genèse 1, 1-2). L’Esprit de Dieu est ici, prêt à faire de notre vie quelque chose de nouveau. Quand l’Esprit Saint vient en quelqu’un, il le renouvelle. Il donne un sens nouveau à notre vie, de nouvelles attitudes, de nouveaux désirs.

Dieu donne la vie à l’être humain par son souffle. L’Esprit de Dieu met en l’homme la vie physique et spirituelle. Cela se voit sur les personnes, et sur les communautés, qui ont fait l’expérience de l’Esprit Saint. Il apporte un renouveau, un nouveau sens de l’accueil, des relations joyeuses et chaleureuses, un nouvel amour pour Jésus.

II. IL SAISIT DES HOMMES PRECIS, A DES MOMENTS PRECIS, POUR DES TACHES PRECISES

Dans l’Ancien Testament, l’Esprit Saint vient sur des gens particuliers, à certains moments, pour des tâches précises. En regardant ces textes, nous voyons que la venue de l’Esprit Saint n’est pas une impression, mais une réalité qui fait changer les choses.

L’Esprit vient sur un homme, Betsaleel, pour en faire un artiste: « Le Seigneur parla à Moïse : Sache que j’ai choisi Betsaleel. Je l’ai rempli de l’Esprit de Dieu, de sagesse, d’intelligence, et de savoir pour toutes sortes d’ouvrages » (Ex 31, 1-5).On peut être un grand artiste sans être chrétien. Mais quand l’Esprit de Dieu agit dans l’œuvre d’un artiste, comme le Messie de Haendel ou L’Annonciation de Fra Angelico, le résultat est différent, l’œuvre a un impact au plan spirituel.

L’Esprit de Dieu peut aussi vous emplir et vous équiper, quelle que soit votre activité. Il vient sur Gédéon, dans un contexte de guerre difficile (Jg 6 14-15). A la réponse de Gédéon : « Seigneur, tu te trompes ! Je n’ai pas les qualités d’un chef. » Suite : « Alors l’Esprit du Seigneur revêtit Gédéon »(v. 34). Dieu choisit quelqu’un qui n’était pas doué naturellement et l’utilise pour libérer son peuple.

Quelques pages plus loin, nous voyons l’Esprit Saint donner la force à Samson (Jg 15, 14). L’Esprit du Seigneur donne à Samson la force de se libérer des liens physiques qui le ligotaient. Beaucoup de gens sont liés aujourd’hui, par l’addiction à la drogue, à l’alcool, à la pornographie, à la mauvaise humeur, la jalousie, la colère, la peur… Quand l’Esprit de Dieu vient sur une personne, il lui donne la puissance de briser ces liens.

III. LA PROMESSE DU PERE

Le même Esprit descend chaque fois sur un homme, à un moment et pour un fait retentissant en faveur de tout le peuple. Mais il reste individuel et passager. En lisant l’Ancien Testament, on a un sentiment d’anticipation croissant que quelque chose va se produire, « la promesse du Père ».

Que va-t-il se passer ?

Très schématiquement, sous l’Ancienne Alliance, Dieu dit à son peuple « Je suis votre Dieu, vous êtes mon peuple, voilà les lois que vous devez observer. » En fait, la loi, au lieu de les aider, était devenue un fardeau, et ils la transgressaient sans cesse. Dieu dit alors : « Je vais faire quelque chose de nouveau, Je vais mettre ma loi en vous. Je vais l’inscrire dans vos cœurs. » (Jérémie 31, 33). Dieu dit ainsi: « Au lieu d’être un lourd fardeau qui pèse sur vos épaules et vous ralentit, ma loi sera une source d’énergie en vous. »

Comment cela va-t-il se faire? – Comment s’accomplira cette promesse du Père? Regardons Ézéchiel 36, v. 26 et 27: « Je vous donnerai un cœur nouveau, je mettrai en vous un esprit nouveau; j’ôterai de votre chair le cœur de pierre, et je vous donnerai un cœur de chair. Je mettrai mon Esprit en vous, et je ferai que vous marchiez dans mes lois et que vous observiez et pratiquiez mes coutumes ». Quand l’Esprit de Dieu vient vivre en nous, il retire la dureté de nos cœurs et nous rend plus tendres.

IV.  L’ESPRIT SAINT MANIFESTE DANS LA VIE DE JESUS

L’Esprit n’est pas seulement une force qui s’empare de certains hommes pour une tâche particulière. Il est l’Esprit de Jésus. Survolons quelques tableaux de la vie de Jésus où l’Esprit joue un rôle, qui sont aussi des images de ce qui peut nous arriver à nous.

L’impossible devient possible – C’est la parole de l’ange à Marie : « L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; C’est pourquoi l’être saint qui naîtra sera appelé Fils de Dieu »(Luc 1, 35). A l’Annonciation, l’Esprit rend possible quelque chose d’impossible. Il accomplit en nous la même œuvre. Il répond à la question qui nous hante : « Comment cela sera-t-il possible ? » Dans notre vie, à chaque commencement se pose la même question : « Comment cela sera-t-il possible ? » Le choix d’un conjoint, d’une vocation, l’accueil d’un enfant, une décision difficile, une réconciliation ; les épreuves de la maladie, du chômage, du divorce ou de la disparition d’un conjoint. L’Esprit de Jésus est l’Esprit des choses impossibles. « Rien n’est impossible à Dieu » (Luc 1, 37), dit l’ange à Marie. Il nous le dit à nous aussi.

Un Père au ciel – Jésus se tient debout dans le Jourdain. Alors l’Esprit descend sur lui, tandis qu’une voix proclame : « Tu es mon Fils aimé. Moi aujourd’hui je t’ai engendré » (Luc 3, 22). Le Père dit aussi cela à chacun d’entre nous : « Tu es mon enfant bien aimé. »

Un soutien dans la tentation – « Jésus était mené par l’Esprit à travers le désert pendant quarante jours »(Luc 4, 1). L’Esprit Saint aide Jésus à résister aux tentations, et si nous le lui demandons, nous aidera aussi.

Découvrir sa vocation et la suivre – Jésus, dans la synagogue de Nazareth, découvrit ce que Dieu voulait de lui : « ‘‘L’Esprit du Seigneur est sur moi, parce qu’il m’a consacré par l’onction, pour porter la bonne nouvelle aux pauvres…»(Lc 4, 18-21). Nous sommes tous à la recherche de notre projet de vie. On hésite, on fait des détours, on s’égare, on se retrouve à la case départ. L’Esprit Saint rend notre démarche assurée ; il nous montre le but, nous révèle notre vocation et nous donne le coup de pouce qui permet de franchir les points morts.

Un Esprit d’allégresse – L’Esprit opère encore en Jésus quelque chose dont nous avons un pressant besoin, la joie. Partout où l’Esprit se manifeste, la joie éclate, comme des bourgeons au printemps, irrésistiblement.

V.  JESUS ANNONCE LA VENUE DE L’ESPRIT

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 1-29.png.Jésus lui-même a prophétisé la présence de l’Esprit Saint. Regardons l’évangile de Jean 7, v 37 – 39, un passage extraordinaire. Jésus s’était rendu à la Fête des Tabernacles, et l’Evangile raconte : « Le dernier jour de la fête, le grand jour, Jésus, debout, s’écria : “Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi, et qu’il boive, celui qui croit en moi!” selon le mot de l’Ecriture : De son sein couleront des fleuves d’eau vive ». Ce que Jésus leur dit, c’est : « Vous pensiez que cette prophétie d’Ézéchiel allait s’accomplir en jaillissant de l’intérieur du Temple de Jérusalem. En fait cette prophétie s’accomplit dans une personne, en chacun de ceux qui croiront en moi. » Des fleuves d’eau vive jailliront du plus profond de l’être de chacun de ceux qui mettront sa foi en lui.

Puis Jésus est mort, et ressuscité, mais la promesse du Père n’était toujours pas accomplie. Le groupe des apôtres a toujours prié : “Seigneur, envoie-nous la promesse du Père”, et ils priaient, priaient. « Tout à coup, vint du ciel un bruit tel que celui d’un violent coup de vent, qui remplit toute la maison où ils se tenaient. Ils virent apparaître des langues qu’on eût dites de feu; elles se partageaient, et il s’en posa une sur chacun d’eux. Tous furent alors remplis de l’Esprit Saint et commencèrent à parler en d’autres langues, selon que l’Esprit leur donnait de s’exprimer » (Actes 2, 2-4).

Les réactions sont variées. Certains étaient “émerveillés”, d’autres “perplexes”, d’autres se moquaient : ‘‘ils sont ivres.” « Pierre alors debout avec les Onze, éleva la voix et leur adressa ces mots : ‘Non ces gens ne sont pas ivres comme vous le supposez, il n’est d’ailleurs que neuf heures du matin. Mais c’est bien ce qu’a dit le prophète (Joël) : « Il se fera dans les derniers jours, dit le Seigneur, que je répandrai mon Esprit sur toute chair »(Ac 2, 14- 18).Réactions : « D’entendre cela, ils eurent le cœur transpercé, et ils dirent à Pierre et aux apôtres “Frères, que devons-nous faire ?” Pierre leur répondit: “Repentez-vous, et que chacun de vous se fasse baptiser au nom de Jésus Christ pour la rémission de ses péchés, et vous recevrez alors le don du Saint Esprit.” » (Actes 2, 33 ; 37-38).

Cette promesse n’est plus réservée à des gens particuliers, pour des tâches spécifiques. Elle n’est pas seulement pour les apôtres, ni pour les 120 présents le jour de la Pentecôte, ni les 3000 qui se sont convertis cet après-midi là. Elle est « pour tous ceux que le Seigneur appellera ».

C’est ainsi que s’accomplit la promesse du Père. Cette promesse de l’Esprit de Dieu est proposée à tout homme, toute femme. Cette promesse est pour tous, pour chacun, pour vous, pour chacun d’entre nous.

Prions

Père, nous Te remercions de vivre à l’âge où ta promesse de répandre sur tous ton Esprit est accomplie. Nous te prions pour que chacun puisse faire l’expérience de ta présence et de ton amour. Au nom de Jésus. Amen.

Extrait de « Cours Alpha – France 2006 »

PRIÈRE

Au nom du Père,

Par la révélation de Jésus, son Fils,

Et dans l’action du Saint-Esprit,

Nous te prions, Dieu, Trinité Sainte pour les siècles des siècles.

 

« Seigneur, me voici devant toi, humble serviteur, disponible à ton appel. Tu nous appelles à vivre ! Je retrouve cette expression dans le titre d’un chant au travers duquel la Communauté tout entière te demande de faire faillir en nous l’Esprit.

Cette demande, Seigneur, je te la transmets comme un cri du cœur. Trop souvent, je me sens enchaîné par une multiplicité de mauvaises attitudes, de laisser-aller, de repli sur soi, de ces manques d’amour qui m’empêchent de vivre dignement. Aide-moi, Seigneur, à briser ces chaînesen faisant jaillir en moi ton Esprit… qui parfois se cache derrière une parole échangée lors d’un partage fraternel !

Aide-moi, Seigneur, à vivre de toi, à suivre, au matin de chaque jour que tu fais, un petit peu plus de ce que tu dis dans le jaillissement de l’Esprit, un petit bienfait, un sourire à offrir, la joie de partager…

Merci, Seigneur, d’avoir permis à Jésus, ton Fils et notre « grand frère » d’être là, à côté de chacun d’entre ceux qui souffrent et qui peinent ou qui, tout simplement veulent te rendre grâce à travers lui. Il a passé la mort ! Jésus, aide-moi à faire un pas de plus vers la résurrection en me re-suscitant chaque jour par ton exemple, ta fraternité et la force de ton Esprit de feu.

Enfin, comme tant d’autres avant moi, avant nous, aide-moi, à la lumière de ta Parole, à tenir deboutet pouvoir répondre « Me voici ! » :

Présent pour te contempler, te respecter, te glorifier ;

Présent pour m’engager, suivre mes frères en Jésus, accueillir les pauvres et les malades, les malchanceux et les exclus, même au prix de lourds efforts ;

Présent pour proclamer ton Nom à toutes les nations.

Pour vivre de toi,

Fais jaillir en nous l’Esprit »

JiPé, 19-06-2019

Dieu qui nous appelles à vivre – K 158 M.Scouarnec/J.Akepsimas

  1. Dieu, qui nous appelles à vivre aux combats de la liberté.

         Pour briser nos chaînes, fais en nous ce que tu dis !

         Pour briser nos chaînes, fais jaillir en nous l’Esprit !

 

  1. Dieu, qui nous apprends à vivre aux chemins de la vérité.

         Pour lever le jour, fais en nous ce que tu dis !

         Pour lever le jour, fais jaillir en nous l’Esprit !

 

  1. Dieu, qui nous invites à suivre le soleil du Ressuscité.

         Pour passer la mort, fais en nous ce que tu dis !

         Pour passer la mort, fais jaillir en nous l’Esprit !

 

  1. Dieu, qui as ouvert le livre où s’écrit notre dignité.

         Pour tenir debout, fais en nous ce que tu dis !

         Pour tenir debout, fais jaillir en nous l’Esprit !L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 1-30.png.

Vacances en paroisse